De mal en pisde Alex Robinson, aux éditions Rackham (2004)

couv


Si vous avez aimé la série Friends, c’est sûr De mal en pis va vous plaire !

Pourquoi ? Parce qu’on est aussi à New York, dans les années 90, que l’on suit les aventures (et mésaventures) d’une petite bande de jeunes adultes tout juste entrés dans le monde du travail et qui sont colocataires pour certains…

Mais il n’y a pas que ça. De mal en pis, c’est aussi un libraire frustré, un apprenti dessinateur de comics fan de Star Wars et puceau, un gentil petit couple un peu intello, un vieux dessinateur grincheux, une petite amie journaliste plutôt dépressive…

Et quoi d’autre pour remplir les 600 que compte cette brique ? Et bien, une bonne analyse des relations humaines : l’amitié, l’amour, le quotidien, la fidélité, la déception.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce gros roman graphique. Il est très rythmé et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Et entre l’histoire principale, les différents personnages, les petites intrigues et les petits entractes sous forme de question, je pense que tout le monde peut y trouver son compte.

Et c’est aussi ce qui peut en faire une bonne introduction pour les gens qui justement ne connaissent que la bd mainstream : le dessin est gentillet, et l'histoire super compréhensible, avec plein de référentiels bien identifiés (groupe de copains, histoires de cœur, recherche d'emploi, etc.). De mal en pis est un cadeau assez idéal pour quelqu'un à qui on veut démontrer que le roman graphique, ce n'est pas juste un truc intello incompréhensible, et qu'il y a une vie après tintin...

dmep  dmep1  dmep2 dmep3