de Terrence Malick (2011)

avec Brad Pitt, Jessica Chastain, Sean Penn

the_tree_of_life_affiche


The Tree of Life ne se résume pas, il se vit. D’ailleurs, si on se pose en simple spectateur sans se laisser submerger, je pense que l’on ne peut pas apprécier.
 
Si j’essayais tout de même de raconter ce film, je dirais qu’il s’agit d’une collection de photographies, allant de l’infiniment petit à l’infiniment grand, du cas particulier d’une famille américaine lambda au général où chacun peut se retrouver. C’est une sorte d’hymne à la vie, au monde et à l’univers.
 
On pourrait lui reprocher d’être trop contemplatif mais si on se laisse prendre au jeu, il nous renvoie au plus profond de nous-mêmes puis nous projette vers quelque chose de bien plus grand.
 
J’ai particulièrement aimé The Tree of Life, tant pour sa beauté que pour sa réflexion sur notre utilité et sur l’utilité du monde, que pour sa grâce.

The Tree of Life

The Tree of Life1

The Tree of Life3

Et parce que je ne peux m'empêcher de penser au tableau de Gustave Klimt du même nom:

gustav-klimt