de Guillaume Bianco et Jérémie Almanza, aux éditions Soleil Productions (2009 et 2011)

Couv_1

ECO est une trilogie en cours, dont sont sortis les deux premiers volumes : ‘La Malédiction des Schaklebott’ et ‘La Bête sans visage’. 

ECO est une sorte de fable sombre, rendant hommage aux contes de notre enfance et traitant des métamorphoses.

Dans le premier tome, Eco doit remplir une mission qui lui a été confiée par ses parents mais elle choisit d’écouter son cœur plutôt que sa raison et déshonore ainsi sa famille. Devenue folle, sa mère lui lance une terrible malédiction. Et de fait, le corps d’Eco se met à changer, ses bras à grandir, ses cuisses à grossir et sa poitrine et ses hanches se développent…

Dans le deuxième tome, Eco quitte la maison de ses parents, accompagnée de ses seuls amis (4 poupées de chiffons répondant aux noms de Diogène, Épictète, Ésope et Socrate) pour rencontrer la Princesse des Nuages et lui demander son aide.

Si le premier album peut passer pour un livre pour enfants, le second est bien plus adulte, et je dois avouer avoir été émue jusqu’à en avoir les larmes aux yeux.

Le dessin est magnifique, le texte est poétique (et en vers) et le thème (passage de l’enfance à l’adolescence) est bien rendu.

Alors vite vite Messieurs Bianco et Almanza, dépêchez-vous de sortir le tome 3 que je puisse lire la fin !

eco-2-bianco-almanza-plancheeco_01eco_02eco_04eco_05